En bref

L’AUTF et Enerjump entérinent leur partenariat

Saint-Gobain recrute 100 alternants en logistique en 2024

Découvrez l'abonnement numérique

Accueil / Digital / Logiciels

Les logisticiens français sous-équipés face aux perturbations ?

, par Renaud Chasle

Selon une étude de Kinaxis et IDC, les logisticiens n’utiliseraient pas suffisamment de technologies logicielles pour faire face aux perturbations des supply chains.

Une étude d’IDC commanditée par Kinaxis et réalisée auprès de 1 800 responsables supply chain à travers le monde révèle que le temps de réponse moyen aux crises est de cinq jours. L’éditeur met ainsi en lumière la lenteur des progrès vers des supply chains plus flexibles et plus résilientes et estime que les logiciels d’orchestration ont un rôle majeur à jouer à l’avenir.

Selon l’étude, seul un responsable supply chain sur dix (11 %) affirme que son entreprise peut faire face aux perturbations en moins de 24 heures. Les sondés identifient le manque de données fiables et de qualité (43 %), de capacités d’analyse adéquates (45 %), de personnel utilisant l’analyse en temps réel (44 %) et d’outils IT (43 %) comme principaux obstacles à une meilleure planification et exécution de la supply chain.

En France 38 % des responsables supply chains déclarent encore être dépendants d’Excel en parallèle des applications supply chain dédiées, contre 14 % au Royaume-Uni par exemple. Au niveau mondial, seuls 16 % des répondants se disent encore dépendants du tableur, avec 8 % aux États-Unis, et seulement 3 % en Inde. « Ces chiffres illustrent le parcours qui reste à accomplir pour la France dans ses efforts de digitalisation », mentionne Kinaxis.

Selon l’éditeur, la majorité des décideurs supply chain peine à maintenir ses opérations agiles et flexibles face à un flot constant de perturbations dues à des conflits géopolitiques, des catastrophes naturelles et diverses autres sources de volatilité. Mais l’étude indique que 94 % des responsables en France affirment que de meilleurs outils d’orchestration auraient un impact « modeste » (41 %) ou « significatif » (53 %) sur les performances de la supply chain. Ainsi 23 % des responsables supply chain en France prévoient d’adopter de nouvelles technologies dans l’année à venir pour améliorer la résilience de leur supply chain. 31% d’entre eux souhaitent avoir accès à des plateformes d’orchestration de la supply chain offrant des capacités d’IA.

«  Lors des présentations financières trimestrielles, il est désormais plus fréquent d’entendre que les supply chains déterminent le succès ou l’échec, et ces données montrent qu’il existe une opportunité considérable d’améliorer la résilience et la gestion des risques dans tous les secteurs  » déclare John Sicard, président et directeur général de Kinaxis. « Des solutions de pointe, de bout en bout et alimentées par l’IA, permettent aux entreprises d’atteindre une meilleure transparence et d’accroitre leur agilité et leur collaboration. Cela peut aider les responsables de la supply chain à devenir des héros plutôt que des coupables lorsque de nouveaux problèmes surgissent ».

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 206 - avril / mai 2024

Stratégies Logistique n°206 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.