Accueil / Transport /

A Anvers, l’espace portuaire sert de laboratoire

, par Erick Demangeon

Si le trafic d’Anvers fléchit de 5 % à fin août, le port belge fait preuve d’une meilleure résistance face à la crise sanitaire sur le range Hambourg-Le Havre. Pour expliquer cette résilience, il évoque le déploiement de plusieurs innovations technologiques.

L’espace portuaire est par la diversité des activités et métiers qu’il héberge, un lieu privilégié pour tester et déployer des innovations. Anvers souhaite stimuler cette créativité présentée comme un moyen de se démarquer et être plus performant. Lors d’un webinaire le 28 septembre, le port flamand a dévoilé ses partenariats en cours avec Rombit notamment. Partenaire d’Anvers dans plusieurs projets, cette société a conçu un bracelet électronique « Covid ». Celui-ci garantit la distanciation sociale en émettant un signal lorsque les personnes sont trop proches et assure un suivi des contacts.

Rombit a développé aussi une application fondée sur l’analyse des données vidéo issues des caméras de surveillance du port. Ce système qui peut être complété par des images de drones et des relevés de navires AIS a plusieurs finalités explique son P-dg John Baekelmans : « suivre le mouvement des navires et des unités fluviales dans le port, améliorer l’utilisation de ses infrastructures (quais, écluses, réseaux routier et ferroviaire…) ou la sûreté en identifiant les mouvements des personnes ». L’auto-apprentissage automatique (deep learning) et les algorithmes d’intelligence artificielle de la solution servent en outre à relever les éventuelles anomalies de parcours d’une cargaison ou les points de congestion à venir afin d’orienter les investissements.

Navigation fluviale télécommandée

JPEG - 387.9 ko
Seafar propose de télécommander les bateaux depuis un poste de pilotage à terre.
® Seafar

Avec l’Université d’Anvers, le port belge teste également une combinaison de technologies embarquées à bord d’un drone pour détecter les marées noires et anticiper leur trajectoire afin de guider les interventions.
La navigation télécommandée de bateaux fluviaux et de navires côtiers figurait aussi parmi les innovations présentées. Après un an de test sur des canaux de Flandres, cette solution mise au point par Seafar est aujourd’hui opérationnelle. Elle a notamment été utilisée sur une barge de 135 m de long lors de l’évacuation de déblais d’un chantier portuaire cet été. Seafar met en avant des gains de productivité par l’allongement des temps de navigation, une meilleure sécurité et une réponse à la pénurie de personnels dans le transport fluvial.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 185 - octobre / novembre 2020

Stratégies Logistique n°185 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.